Le yin et le yang : l’unité dans la dualité. Quelques pistes de réflexion.

Aujourd’hui, le yin-yang est à la mode. Il se déguste à toutes les sauces. Tapez ces deux mots sur Google, et le moteur de recherche vous proposera des tatouages, des maillots de bain, des bijoux fantaisie et même… des recettes de cuisine !

Il a été choisi pour thème de notre concours photo et voici quelques éléments de réflexion pour vous aider à vous exprimer.

Dans la pensée chinoise, la conception de l’univers et l’explication du monde reposent en grande partie sur le concept du yin et du yang. Ils sont les deux aspects d’une même réalité : pas de jour sans nuit, de froid sans chaleur, de souplesse sans dureté, d’immobilisme sans mouvement, de terre sans ciel, de femme sans homme.

Dans la cosmologie chinoise, Yin et Yang sont deux entités qui suivent le souffle originel qi à l’œuvre dans toutes choses.
Par exemple, pour les caractères chinois simplifiés :
•    le caractère Yīn (阴) est associé à la Lune et la glace (月) qui représente la part féminine de la nature ;
•    le caractère Yáng (阳) est associé au Soleil et au feu (日) qui représente la part masculine de la nature.
Des éléments ou des choses en relation d’engendrement, de mutation de l’un dans l’autre, d’interdépendance (n’existant pas l’un sans l’autre) ou en opposition peuvent toutes être décrites en terme de yin et de yang.

466px-Yin_yang.svg

Le symbole, forme la plus répandue du tàijítú,  que tout le monde connait appelé en Chine « poissons yin et yang » représente le Tao

 

résultant de la dynamique de ce deux principes, l’unité dans la dualité.

Voici des exemples de contraste harmonisé, d’interactions des uns par rapport aux autres, comme l’oscillation figure-fond de cette gravure (Jour & Nuit) d’Escher (voir plus bas)où c’est le contraste qui fait la différence de l’un par rapport à l’autre dans les interactions qui sont des actions réciproques modifiant la nature ou le comportement des actants. (Source Wikipédia)

Yin et yang — Wikipedia

La Gravure (Jour & Nuit) d’Escher :

escher_day_night